Les chutes d’Iguazu, côté argentin

Notre 2ème jour est consacré au côté argentin des chutes, avec l’espoir très fort d’avoir enfin un peu de soleil après la journée cataclysmique de la veille. Notre vœu est exaucé puisqu’à notre réveil, il fait grand bleu, de quoi remonter le moral de la troupe et peut-être sécher un peu les chaussures qui sont dans le même état qu’un maillot de bain à la sortie de la piscine… Nous voulions prendre le bus, c’est finalement de nouveau en taxi que nous nous y rendons, un chauffeur nous proposant quasiment un prix équivalent, nous n’allions pas nous gêner !

De ce côté-ci, trois sentiers de balades ont été aménagés, ce qui fait que l’on y passe vite 5-6 heures, contrairement au côté brésilien qui ne propose qu’un chemin. Nous les ferons tous en environ 5 heures, sans trop se presser mais avec un peu de chance au niveau du transport (cf. plus bas) :

  • Circuit supérieur : il permet d’approcher des chutes au moment où elles basculent dans le vide, à environ 80 mètres de hauteur. Plusieurs plateformes sont disposées à des endroits stratégiques et sont assez espacées pour ne pas se marcher les uns sur les autres. Il nous a cependant semblé que la dernière section présente sur le plan n’était plus accessible.
  • Circuit inférieur : comme son nom l’indique, il permet de descendre en bas de chutes. Plus long que le premier, il offre une très belle vue panoramique, et permet à la fin de s’approcher très près des chutes. Autant vous dire que c’est ici que tout le monde va pour un petit selfie avec en arrière plan des paquets d’eau qui tombent.
  • 3ème circuit – Gargantia del diablo : pour y accéder, il est nécessaire de prendre un petit train (inclus dans le prix de l’entrée) qui part toutes les ½ heures. C’est ici que nous avons eu de la chance, car que ce soit à l’aller ou au retour, nous sommes arrivés juste au moment où il partait, donc beaucoup de temps de gagné ! Une fois sur place, une longue passerelle passe au dessus de la très large rivière pour vous emmener à l’endroit le plus spectaculaire des chutes côtés argentins, avec de nombreuses chutes donc une énorme à quelques mètres de nous. Seul bémol, il faut un peu jouer des coudes pour pouvoir les contempler, puisque toutes les personnes du train arrivent à la passerelle finale en même temps…

Hormis les chutes, ce qui nous a bien plus est que l’on y trouve une faune assez variée et accessible. Les coatis essaient de vous chaparder toute nourriture que vous auriez dans un sac plastique (il faut donc le ranger) et les singes n’en demandent pas moins avec quelques pitreries en plus. Des caïmans peuplent les eaux, à notre grande surprise, et quelques oiseaux donc nous ne connaissons pas le nom s’approchent fréquemment. Sas compter papillons, insectes, etc… Bref, une bien bonne surprise !

Quelques prix / infos (10 pesos $AR = 0,95 € environ au taux officiel, 0,7€ au taux de la rue) :

  • Taxi Chutes A/R (avec choix des horaires) : 300 $AR (contre 4×90 = 270 $AR pour le bus)
  • Entrée chutes : 215 $AR par adulte, 150 $AR pour Clément
  • Taxi hôtel – aéroport : 200 $AR
  • Pour pouvoir se promener sans avoir l’impression de se presser, 5 heures est un minimum, pour être large compter 6-7 heures

3 comments to Les chutes d’Iguazu, côté argentin

  • David

    Je vois que l’année 2015 commence sur les chapeaux de roues pour vous! Que cette année soit pleine de joie de bonheur ainsi q’une bonne santé pour vous 3 de la part de nous 5. Grosses bises.

  • Tonton Charles

    Encore plein les yeux , meirveilleuse nature…et néanmoins faune diversifiée , Le cotais, c’est l’espece de renard ? Bises à tous les trois

  • maite

    MERCI MERCI QUOI DIRE DE PLUS <3

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>