NZ – Ile du nord : de Rotorua à Auckland

RotorCapture d’écran 2014-11-16 à 07.49.10ua – Rotorua (37 km) :

Le lendemain, nous partons une fois n’est pas coutume pour une balade en forêt. Il s’agit d’une forêt principalement constituée de Redwoods, arbres gigantesques importés de Californie et fort bien installés, et de fougères majestueuses. La forêt est superbe et le chemin comme toujours très bien entretenu : la balade est donc fort agréable. Nous nous rendons ensuite à un point de vue permettant d’observer en même temps 2 lacs célèbres dans le coin : le blue lake et le green lake. Bon le bleu est bleu mais le vert, il faut le savoir pour l’imaginer vert. Après, c’est peut-être parce que le beau temps n’est pas de la partie… Après une pause déjeuner dans le van sous une pluie battante et comme le soleil est de retour, nous partons nous balader en centre-ville et nous découvrons une nouvelle sorte d’art : le yarn bombing (http://fr.wikipedia.org/wiki/Yarn_bombing) ou encore comment utiliser sa laine en trop pour décorer la ville sans écrire sur les murs… Nous rentrons tôt parce que Clément a rendez-vous à l’aire de jeux avec une nouvelle amie, Kéanui, originaire de Tahiti et en vacances en ce moment en Nouvelle-Zélande. Pendant que les enfants jouent, les parents prennent l’apéro et la soirée se poursuit autour d’un dîner tous ensemble.

 

 

 

 

 

 

Rotorua – Hot Water Beach (260 km) :

Nous partons tard de Rotorua, trop tard pour arriver à temps à Hot Water Beach. Nous vous en parlerons donc plus tard… Nous partons donc pour une petite rando de 2 heures à Cathedral Cove. Si on met de côté le long, très long escalier de la fin de la balade (en descente à l’aller et donc en montée au retour), la balade est plutôt sympa, tantôt en bord de falaise (mais pas suffisamment au bord pour alimenter le vertige d’Eloïse) avec des points de vue superbes ou plus en retrait en forêt avec des fougères immenses. A l’arrivée, nous descendons sur une plage désormais célèbre car elle a été utilisée dans une scène du film, Le Monde de Narnia. Peut-être était-elle déjà célèbre avant mais c’est ce qui est mis en avant maintenant. La marée monte, ce n’est donc pas le meilleur moment pour y être mais la mer n’est pas haute encore et nous pouvons quand même passer sous l’arche gigantesque pour immortaliser le moment.

 

 

 

 

 

 

Hot Water Beach – Orere Point (230 km) :

Le lendemain matin, bien renseignés sur les heures de marées, nous partons à 10 heures sonnantes pour nous rendre sur Hot Water Beach. Pour ceux qui ne le savent pas, c’est la plage que Clément attend depuis que nous sommes partis en voyage ! En effet, sous la plage à certains endroits bien précis, passe une source d’eau chaude, très chaude (66°C quand même) et en creusant un tout petit peu, l’eau jaillit et on peut se faire sa piscine d’eau chaude, mélangée à l’eau froide de la mer, la température est idéale. La veille, nous avions repéré où les gens avaient creusé et même si la marée haute a éliminé les trous de la veille, il nous est très facile de retrouver l’endroit. Non on ne vous dira pas, il faut y aller et chercher un peu même si c’est très simple ! A notre arrivée, nous nous rendons compte que même le sable est chaud, comme chauffé par en-dessous. Il suffit d’enfoncer la plante des pieds pour presque se brûler tant l’eau est chaude. Clément armé de la pelle empruntée au camping commence à creuser. Au final, pour un bain de pieds, pas besoin de pelle mais certains se sont fait des vrais bassins alimentés par en-dessous par l’eau de source chaude et par au-dessus par l’eau de mer froide, un délice visiblement. La pluie finit par avoir raison de nous et nous partons très heureux d’être restés une nuit dans la région pour observer ce phénomène naturel incroyable. Nous faisons route ensuite vers Orere Point avec quelques arrêts ici ou là pour admirer le paysage et prendre quelques clichés souvenirs… On passera sur le camping pas top pour notre dernière nuit dans le van : dommage. Le camping est désert, la douche ne dure que 4 minutes 30 et c’est très court quand il y a déjà 30 secondes de chauffage d’eau, bref, on se couche rapidement histoire de ne pas se lever trop tard le lendemain. Il va falloir refaire les sacs, nettoyer le van et faire la route vers notre dernière étape néo-zélandaise : Auckland.

 

 

 

 

 

 

Orere Point – Auckland (80 km) :

Nous passons la matinée au camping à ranger, faire une dernière lessive, nettoyer le van et nous partons pour Auckland. Arrivés en début d’après-midi à l’hôtel, la personne de Cruzy Campers ne venant récupérer le van à l’hôtel que vers 18h, nous partons pour une 1ère découverte de la ville à pied. L’occasion de se balader sur le port, d’assister au départ d’un monstre des mers, à savoir un bateau de croisière absolument énorme puis de visiter le Sam Simon, bateau de l’association Sea Shepherd. L’occasion pour les membres de l’association de nous expliquer leur action (on fonce et après on discute) et le pourquoi du comment de leur action (empêcher les pirates des mers quels qu’ils soient : chasseurs de baleine, pêcheurs illégaux,…). Bon entre vidéo de propagande et discours pour récupérer des dons, le truc drôle de la visite est surtout l’histoire de l’achat du bateau sur lequel nous sommes. Avec l’aide de Sam Simon, co-créateur des Simpsons, (et surtout de ses fonds), ils ont créé une société fictive pour acheter le baleinier aux japonais. Après une cérémonie de passation en bonne et due forme et plein de photos avec des japonais tout sourire, ils leur ont expliqué qu’en fait leur baleinier avait été vendu à une association qui allait tout faire pour les empêcher de continuer la chasse à la baleine. Autant vous dire que les japonais ne souriaient plus du tout et que la plaisanterie est moyennement passée… Nous rentrons ensuite à l’hôtel pour rendre le van. Là encore, les 2 personnes de Cruzy Campers étaient plus intéressées par le fait qu’on ait passé de bonnes vacances en Nouvelle-Zélande que par l’état de leur van, et après leur avoir dit que tout s’était très bien passé, ils ont pris les clés et sont partis. Pas un tour de van ensemble, pas un papier à signer, la simplicité et la gentillesse néo-zélandaise comme on la connaît depuis qu’on est arrivés ! (enfin il est possible que cette agence soit un peu un exception tout de même et tant mieux pour nous !…)

 

 

 

 

 

Auckland :

Notre dernier jour en Nouvelle-Zélande est bien sûr à Auckland. Après un petit-déjeuner dans l’un des Starbucks de la rue principale (au moins le café y est bon), nous allons nous balader dans Albert Park, puis passons un peu de temps à l’Auckland Art Gallery. C’est qu’on commence à prendre goût aux délires artistiques de certains ! Une nouvelle fois, le musée est gratuit et tout est fait pour que les enfants y prennent plaisir également. Briques de Lego a disposition pour créer des architectures plus folles les unes que les autres (ce qui est en fait une œuvre proposée par un artiste qui a trouvé le moyen de faire travailler le public à sa place !) ou atelier découpage. Nous ne rentrerons pas de suite dans un nouveau débat sur ce qu’est de l’art ou non, mais nous avons tout de même vu des œuvres assez hallucinantes, telle que des clous étêtés éparpillés au sol, ou encore un vieux morceau de bois pendu à une corde… Nous terminons ensuite la journée sur les quais, très agréablement aménagés, où aires de jeux et bars/restaurants permettent à tous d’y trouver leur compte. Auckland semble être une ville plutôt agréable, même si nous la trouvons un peu grande à notre goût (nous avons préféré Wellington).

 

 

 

 

 

C’est fini pour la Nouvelle-Zélande ! En route pour la Polynésie, toujours plus loin !!!

 

4 comments to NZ – Ile du nord : de Rotorua à Auckland

  • Pauvre Clément….les parents qui en sont réduits à utiliser l’alibi du rv à l’aire de jeux pour l’apéro….si c’est pas malheureux ! :-P

    • Ah mais il n’y a pas que l’apéro qui justifie l’aire de jeux : il y a aussi le spot wifi en centre-ville mais c’est pour pouvoir vous faire rêver chaque jour un peu plus ;-) Et sinon pour ce qui est de l’apéro, je crois me souvenir que ce jour-là, les enfants en ont plus profité que les parents trop occupés à discuter !!

  • Emeline

    Hot water beach !! Génial, sauf la pluie ;) !
    Merci encore pour la photo.
    Dans qlqs jours nous traversons … Nous allons lire avec intérêt votre parcours et pas seulement pour l’ile sud de la NZ mais le reste aussi ! Bon continuation.
    Emeline, olivier, Louis et Marius.

  • maite

    Bon les enfants c’est encore de la joie de vous lire et de voir ces belles photos vous faites de belle rencontres mon Clément tu as un superbe sourire quelle belle aventure bisous à vous trois

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>