Première excursion dans le salar de San Pedro de Atacama

Nous quittons l’Argentine pour rejoindre le Chili par la cordillère des Andes. Notre bus part à 1 heure du matin et nous arrivons à San Pedro de Atacama, dans le désert, après 11h30 de trajet, incluant un très long stop à la frontière (qu’ils sont lents…). Le poste de frontière de Jama est situé à plus de 4 000 m d’altitude, ce qui nous vaudra d’avoir un Clément tout vert à la descente du bus, sans gravité puisque le reste du trajet se passera parfaitement malgré un passage à 5000 m.

San Pedro est un village de 1 600 habitants, dont le principal intérêt est d’être le point de départ de nombreuses excursions dans la région. Nous passons ainsi notre après-midi à préparer les jours suivants, et notamment notre excursion en 4×4 de 3 jours vers la Bolivie et son fameux Salar d’Uyuni. En raison de la pleine lune, toutes les sorties observations des étoiles sont fermées, tant pis nous sommes un peu déçus mais nous ferons sans !

Le lendemain, notre première excursion part à 16h et nous emmène à plusieurs endroits :

Laguna Cejar : c’est la principale destination du tour, qui nécessite d’avoir son maillot de bain. Il faut savoir que San Pedro de Atacama est situé sur le bord Nord du 3ème plus grand salar (désert de sel) au monde. Des rivières souterraines parcourent le salar mais comme il ne pleut jamais, son aspect est terreux, contrairement au salar blanc d’Uyuni qui lui est régulièrement arrosé de pluies. A certains endroits, des lacs ou lagunes se sont formés, et c’est dans l’une d’entre elles que nous allons nous baigner, accompagnés d’une vingtaine d’autres cars de tourismes (chouette…). Quel intérêt ? Simplement que l’eau est très fortement concentrée en sel, et que la flottabilité est donc incroyable. C’est marrant, un peu froid cependant (notre dernière baignade date de la Polynésie…) et à la sortie de l’eau la peau est recouverte d’une pellicule de sel franchement pénible à enlever. Bref, c’était pas mal, mais 20 minutes suffisent pour se faire une idée (le stop dure 1h en tout).

Ojos del salar : plus loin sur le salar, nous nous arrêtons près de 2 trous très profonds, cette fois-ci remplis d’eau douce. Pour y rentrer, il faut sauter de quelques mètres de hauteur et pour en sortir faire un peu d’escalade. Bref, cet arrêt n’est pas pour nous, on n’y voit même pas l’intérêt, c’est qu’on doit vieillir…

Laguna TebinQuinche : cette fois, pas de baignade au programme, mais juste l’observation en soirée de ce magnifique lac salé, avec en bouquet final le coucher de soleil. C’est magnifique, et nous remercions notre tour operator d’avoir décider de s’arrêter à l’autre bout du lac, loin des 20 autres cars et donc plus au calme !

En résumé, la baignade était marrante et la derrière lagune magnifique !

Quelques infos / prix

  • Bus Salta – SPA : Pullman ou Geminis départ 7h, Andesmar départ 1h du matin. Attention ce n’est pas tous les jours, et seul Andesmar peut se réserver en ligne quand on n’est pas chilien
  • Prix Bus Salta – SPA : 615 pesos argentin, soit environ 60€
  • Horaires du tour : 16h – 21h
  • Prix : 12 000 pesos par personne via l’hôtel, contre 15 000 à l’agence
  • Entrée laguna Cejar : 4 000 pesos par adulte, 2 500 enfant

2 comments to Première excursion dans le salar de San Pedro de Atacama

  • maite

    cela devait vous piquer à la sortie de l’eau paysage sublime Cathy attention au coup de soleil j »aurai aimer être avec vous c’est tellement beau bisou à la prochaine !!!!

  • Tonton Charles

    Aride, vous avez dit aride….si il n’y avait pas quelques touristes on pourrait aussi dire désertique, non ?

Leave a Reply to Tonton Charles Cancel reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>