Une semaine de rêve à Moorea

Après 2 mois passés dans un petit van en Australie et Nouvelle-Zélande, nous voici partis pour une étape très attendue de notre voyage, notre retour en France, mais de l’autre côté du monde. Ce n’est pas difficile, la Polynésie doit être quasiment la plus lointaine destination au départ de Paris. Pour nous, pas besoin de passer 24h dans un avion, puisque nous n’avons « que » 4h30 de vol au départ d’Auckland. Ce vol nous permettra de trinquer à notre anniversaire de mariage, mais avec verres en plastique et vin mousseux (pas trop mauvais cependant). Nous avons bien essayé d’être surclassés gracieusement pour cet événement, mais cela n’a pas fonctionné… Qui ne tente rien n’a rien ! A l’arrivée à Papeete (de nuit vers 22h30), nous sommes accueillis par de la musique et une danseuse tahitienne, mais aussi par un gros panneau du ministère de la santé concernant Ebola, Dengue, chikungunya et autres maladies « moustiqueuses », de quoi nous rassurer (surtout que tous nous ont parlé des moustiques avant d’arriver…). Un collier de fleurs de Tiaré nous attend également en guise de bienvenue, offert par les personnes de la pension Farehau où nous dormons.

Dès le lendemain matin, nous partons pour notre première île, la voisine Moorea. Le vol sera probablement le plus court de notre existence, puisqu’il dure 7 min tout compris, la procédure d’atterrissage débutant dès que le décollage est terminé ! Il faut dire que Moorea est juste en face de Tahiti, à environ 30 minutes de ferry. Une fois nos bagages récupérés, nous allons chercher notre voiture de location réservée sur internet 2 jours plus tôt. Nous ne regretterons d’ailleurs pas d’avoir pris une voiture pour toute la durée de notre séjour, car l’île est grande et il n’y a pas vraiment de moyen de transport en commun. Au moins, nous étions autonomes !

A notre arrivée, nous sommes tout de suite mis dans l’ambiance soleil et ukulélé et cela nous convient bien. Nos journées sont alors désormais rythmées entre balades sur l’eau avec les canoës prêtés par la pension, l’occasion pour Clément d’expérimenter le canoë tout seul (un peu difficile parfois pour ses petits bras, surtout en cas de vent de face, mais finalement il s’en est très bien sorti), balades autour de l’île en voiture avec de multiples arrêts pour admirer le paysage et prendre « quelques » photos, et enfin le coucher de soleil chaque soir au bord du lagon en prenant l’apéro.

La pension Maheata où nous logeons est vraiment un très bon endroit où s’arrêter, encore plus si vous avez des enfants. O’ea et Jean sont très sympathiques, les chambres sont grandes et bien équipées, de nombreuses activités sont à disposition gratuitement : Canoés, table de ping-pong, bac de Légo, jeux de sociétés, salle de gym, etc…. De plus, nous étions à 200m du Hilton, même lagon / même vue, mais pour un prix bien plus intéressant !

A noter 3 incontournables de l’ile :

  • Une journée au lagoonarium : cet espace créé sur un motu (îlot) est l’endroit rêvé pour passer une journée. Des petits farés (cabanons) sont là pour poser les affaires et s’abriter du soleil parfois très dur, un chemin de cordes a été installé dans l’eau pour aider les nageurs à parcourir sans risque le jardin de corail et observer les poissons, raies, requins et coraux. Un nourrissage des raies et requins est organisé 2 fois par jour pour pouvoir les observer de plus près et sans aucun risque. Des canoés sont également à disposition pour se balader devant le motu. Nous conseillons d’arriver tôt (entre 8h et 9h) pour être certain d’avoir un Faré, car le soleil devient vite insupportable. Nous y avons passé une super journée, jusqu’à la fermeture à 16h.
  • Un arrêt au belvédère : Le nôtre sera assez vite écourté : après 5 minutes hors de la voiture, nous avons été littéralement assaillis par les moustiques assoiffés du sang des touristes fraîchement débarqués que nous sommes. Bref, nous avons abandonné la vue et sommes partis rouler sur la route des ananas. Il faut savoir que seule une moitié est bitumée, et ce n’est pas celle qui part du belvédère. Nous enchaînons donc les nids de poule sur cette route terreuse. Nous arrivons à un paysage magnifique, bien loin de celui du lagon, avec les plantations d’ananas au premier plan, devant les magnifiques montagnes de l’île. Un incontournable à faire sur Moorea !!
  • Les 2 plages publiques de l’île : Selon où vous logez, il n’est pas forcément nécessaire d’y passer du temps, mais les 2 sont magnifiques, bien sûr avec cocotiers sur fond de mer turquoise ! Il est donc dommage de ne pas s’y arrêter !

Côté repas, malgré des prix limite hors budget, nous avons été plusieurs fois dans un restaurant qui nous a été recommandé par différentes personnes de l’île, le snack Mahana, histoire de goûter leur spécialité (en rupture de stock lors de notre 1ère visite) : le poisson cru. Recette facile : on coupe du poisson fraîchement pêché en fines lamelles (thon rosé ce jour-là), concombre/tomate/oignon en fines tranches, jus de citron vert, lait de coco. C’est absolument délicieux ! De plus, les portions sont très généreuses, nous conseillons donc très vivement cette adresse (attention, il est préférable d’arriver tôt, surtout le WE). Pour les autres repas, c’était soit popotte maison (mais on commence à en avoir marre de faire à manger), soit roulotte où on y mange plutôt très bien pour pas cher (en tout cas moins cher qu’à Paris c’est certain).

On était bien là-bas, mais il faut bouger, Bora Bora nous attend !

9 comments to Une semaine de rêve à Moorea

  • granger

    Y a pire quand on rentre »à grand renfort de biceps le bois pour l ‘hiver
    nous on était à Londres le week end dernier pour fêter les 7 ans de lucas tour de Londres restaurant et musée d’histoire naturelle , chacun son truc !!
    Profitez bien de cette expérience unique qui va imprimer clément pendant des années
    bises des parents granger

  • la maîtresse

    Bonjour la petite famille,
    La maîtresse a une mission très sérieuse: trouvez moi une petite école dans les environs et je prends l’avion demain…
    Profitez en bien, ici le froid arrive!
    Stéphanie

  • Franchement c’est dur la vie de voyageur: l’avion, le canoë, la voiture, des photos qui ne font pas rêver , non vraiment pas simple!! ! :-) :-)

  • maïa

    Je reprends du service coté commentaires… j avais qqs articles de retard, à force de suivre sur FB… bon retard rattrapé, je me suis régalée!!! Clement tu m’apprendras à tresser un chapeau, je suis fan!! Magnifique en tt cas depuis la NZ jusqu’ici pas une photo qui ne fasse rever…

  • Marie-Christine

    Trop beau ton chapeau Clément !!

  • Marie-Christine

    Quelles belles photos ; paysages de rêve ; difficile d’imaginer dans cette grisaille du mois de novembre. Profitez bien ; on vous envie !!! Clément, bravo pour le canoë ! tu dois te régaler ; tu me raconteras. gros bisous

  • maite

    que c’est beau quelle chance ! toujours un énorme plaisir de vous lire de vous voir en bonne santé avec de belle couleur hop encore une nouvelle aventure qui vous attend de jolies choses à voir ……………je vais être encore jaloussssssse mais pas grave je vais rêver encore grâce à vous trois gros bisous ;)

  • Lili

    J’ai oubliée …. une petite carte ca serais sympa …………..

  • Lili

    Ca me saoule toutes ses photos et commentaires ……………. il y a marreeeee …………………… je rigole ….. Comme vous avez de la chance , comme c’est beau et comme j’aurais aimée y voir en vrai ! dans une autre vie peu etre …… lol …. J’attends la suite enfin je sais pas finalement si je veu me faire encore plus mal ………… lol
    Bisous a Vous 3 Lili

Leave a Reply

  

  

  

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>